827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Sexe avec mon oncle
J'ai quarante ans aujourd'hui, je vis en couple hétéro mais depuis toujours le corps de l'homme m'attire. J'ai commencé très jeune à me balader à poils sur la plage, pour mater et être maté. C'était très excitant, mais je suis resté plutôt sage jusqu'à la trentaine ou un soir j'ai décidé de m'arrêter dans un lieu de drague gay que je connaissais, pas super loin de chez moi. Juste pour...voir. Et j'ai vu, même ce que je ne m'attendais pas à voir. Après quelques minutes ou des mecs faisaient des va et vient, une voiture c'est garée et un homme est sorti, se dirigent vers l'endroit ou j'étais embusqué.Il faisait sombre, j'avais la main dans le slip et je fantasmais à l'approche de ce mec, mais quelque chose m'a perturbé. Et j'ai vite compris quoi. En s'approchant, la silhouette m'était familière.J'ai sorti la main de mon slip juste avant de me retrouver nez à nez avec... mon oncle. Enorme moment de solitude..Excuses hésitantes..Bref, on s'est dit bonjour et on a commencé a se dire quelques banalités. Et puis on a fini par convenir tous les deux de ce qui nous avait amené là. On a souri, on s'est caressé sagement ce soir là et quelques fois les mois qui ont suivi on s'est retrouvés au même endroit.On est allé chaque fois un peu plus loin jusqu'au jour ou il a proposé de me prendre. J'ai accepté et on a plutôt passé un bon moment. Dépucelé par son oncle, c'est plutôt fort. Puis on a arrêté de se voir..Moi je suis plutôt standard, 177,71 kg. Lui 20 ans de plus que moi, plus petit et plus massif, mais avec une bite épaisse et très travailleuse que je ne lui soupçonnais pas. Je me suis ensuite séparé et on s'est revus régulièrement. Il s'est mis à passer chez moi et la première fois qu'il m'a de nouveau pris, il a constaté que j'avais fait des progrès, que j'avais du servir.J'ai avoué et ça a fait tomber sa retenue. Au point qu'un soir il me met un sms et me demande si je veux qu'il passe. Je dis ok. Il me dit qu'il a chaud et me demande de l'attendre à poils. Je réponds que ça marche. Je me fous à poils et après une demi-heure on frappe à la porte. J'ouvre en tenue d'Adam pour me retrouver face à lui et à un autre mec jamais vu. Surpris, j'essaie de ne pas le montrer et je les fait entrer. Le mec avec lui est à peine plus vieux que moi, plutôt pas mal et me regarde en souriant. J'espère qu'au moins il ne sait pas que je suis le neveu. Me trouver à poils comme ça est déjà plutôt gênant. Il me regarde avec insistance, surement déjà bien décidé à profiter de sa soirée. Et moi clairement je ne peux rien cacher.J'essaie juste de rester naturel. Mon oncle tombe sa veste, m'embrasse à pleine bouche comme si de rien n'était et commence à se déshabiller comme il a l'habitude de faire. Il ne garde que son slip, se caresse la bosse et passe sa main derrière ma nuque pour me faire comprendre qu'il a envie de me voir à genoux. La situation pourrait vite devenir gênante, alors je m'exécute et je me retrouve face à sa queue. Il prend ma tête entre ses mains et m'écrase la face contre son sexe déjà a demi durcit. Malgré mes quarante balais, je me sens comme un jeunot timide devant lui. C'est justement ce que j'aime et la raison pour laquelle je n'ai rencontré que des mecs plus âgés. Rapidement je mordille, je passe ma langue sous le tissu pour lécher ses couilles et je sors cette superbe queue bien épaisse qui doit mesurer près de 20 centimètres. Je commence à le sucer avec amour et je sens monter une grosse excitation. La présence de son pote ne me gêne plus, elle m'excite..D'ailleurs il commence à me parler -"c'est bien, suce le. Tu t'appliques bien je vois.. Occupes toi bien de la queue de ton oncle!" Pas de doute, il connait notre lien. Je suce sans faire semblant et je remarque que le pote ouvre sa ceinture, sa braguette et sort une pine intéressante. Il ne dit rien. Il attend. C'est mon oncle qui parle le premier et qui me demande de m'occuper de ce qu'il m'a amené. Il me retire sa queue et tourne ma tête vers son pote qui me rempli la bouche à son tour. Là c'est trop excitant, je suis à poils, à genoux,et après avoir pompé mon oncle devant un inconnu, je pompe ce même inconnu devant lui. Et mieux encore, je me mets à lécher les deux sexes l'un après l'autre. Mon Oncle est content de lui et son pote se remet à me parler. De sa voix grave il me dit que je suce bien, il me dit d'être fier de ce que je suis en train de faire. Je prends les deux glands en bouche..Je me rends compte que je me comporte comme une salope, mais je n'y peux rien C'est trop bon. La tige de tonton disparaît et je continue à m'occuper de son ami. Il y a dix minutes, je ne l'avais jamais vu et là je suis déjà en train de lécher son gland C'est incroyable!...Quelques instants après, je sens une main qui caresse ma raie, un doigt qui se glisse dans mon trou et me tire pour me relever. Je comprends que mon oncle est passé à la vitesse supérieure. Je sens sa queue se glisser en moi. Il commence tout doux et au bout de quelques secondes ses coups deviennent brutaux, et m'écrasent le visage contre le copain qui me dit qu'il aime le fond de ma gorge. Tout s'enchaîne.Une paire de couilles s'écrase contre mon menton et l'instant d'après un autre s'écrase contre mon trou. Il me laboure le salaud.Je paie pour les quelques rares mecs qui m'ont pris après son dépucelage. Il finit par demander à son pote s'il me veut.Et oui!!!Quelle surprise.Ils changent de rôle et moi je ne bronche pas. Le copain est moins large mais plus long. Il commente : "Tu avais raison, ton neveu à un putain de cul. fait pour être enfilé". Mon oncle confirme: "Je te l'avais dit. Il aime ça alors éclates toi" Pendant près d'une heure, ils m'ont baisé à tour de rôle, dans toutes les positions possibles. A quatre pattes, sur le dos .Ils m'ont pris la bouche, le cul,m'ont sucé la bite, broyé les couilles. Au bout d'une heure je n'en pouvais plus. J'ai demandé grâce.A regret, ils ont compris qu'il fallait finir.On a joui sur mon torse tous les trois et nos mains on mélangé les semences. J'ai recommencé à me sentir gêné. J'ai fini par trouver refuge sous la douche.Je suis revenu caché sous un peignoir, un peu honteux pour les trouvés assis sur le lit, cuisses écartées, prêt à remettre ça. Deux grosses queues de mâles à peine molles. Mais je n'ai pas remis ça. Parfois je me dis que j'aurai du en profiter Le plus drôle c'est que je me sens plutôt hétéro. Et pourtant, j'aime le sexe du mâle, me soumettre à sa puissance. C'est clair que la bite manque à la femme... Ce soir là, j'ai vraiment laissé tomber les tabous. Je n'ai pas renouvelé mais c'est un super souvenir de sexe. Tout s'est joué pour moi sur des imprévus mais ça m'a appris jusqu'où je pouvais aller. Et putain, qu'est ce que c'était bon.....

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.